Réservations
05 62 61 65 00
Réservez sur Festik
Festival 2021
VENDREDI 4 JUIN LUNDI 7 JUIN MARDI 8 JUIN MERCREDI 9 JUIN JEUDI 10 JUIN VENDREDI 11 JUIN SAMEDI 12 JUIN DIMANCHE 13 JUIN
Newsletter
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Inscrivez-vous à notre newsletter .


archives
Festivals précédents Ils ont fait le festival
Retrouvez-nous sur FaceBook Partager sur Twitter Réservez sur Festik
Réservations
05 62 61 65 00
Accueil / Festival 2021 / LUNDI 7 JUIN / Barbara Furtuna
La voix dans tous ses éclats !

Barbara Furtuna

MEDITERRANIU – Polyphonies Corses

19h00
Dôme de Gascogne

Maxime Merlandi, chant, guitare
André Dominici, chant
Fabrice Andreani, chant, guitare, cetera
Jean Philippe Guissani, chant
Jean Paul Colombani, guitares
Ghjaseppu Mambrini, guitare, mandoline


Né il y a quinze ans au coeur du Nebbiu (Haute Corse), Barbara Furtuna se produit aujourd’hui sur toutes les scènes du monde, des rives de la Méditerranée aux salles new-yorkaises, de Londres à Berlin, des villages haut perchés de Corse à la lointaine Asie. Un parcours singulier rendu possible grâce à l’exigence de ses membres, Jean-Philippe Guissani, Maxime Merlandi, Fabrice Andreani et André Dominici qui ont, avec une complicité sans faille, forgé au fil des ans l’identité et le caractère de Barbara Furtuna.

Le quatuor reste fidèle à l’esprit du chant corse tout en le revisitant par des compositions originales. Le groupe ne s’est jamais laissé enfermer dans un registre unique et a participé à de nombreux projets avec des artistes d’horizons divers, comme l’ensemble baroque l’Arpeggiata, les musiques anciennes de Constantinople ou plus récemment les ténors Placido Domingo et Roberto Alagna.


"Les voix vibrent et enchantent, s’enflamment ou restent sobres dans l’expressivité. Ancré dans l’héritage de la polyphonie corse, Barbara Furtuna s’inscrit dans une idée d’ouverture et de contemporanéité, donnant à son répertoire une identité originale."
Patrick Labesse, LE MONDE

"A présent les voix profondes et troublantes du groupe Barbara Furtuna emplissent les recoins de cet écrin baroque. Vêtus de noir, la main proche de l’oreille comme il se doit, les quatre hommes entonnent des chants sacrés ou d’amour, ainsi que d’envoûtantes mélopées…"
LE FIGARO MAGAZINE


A découvrir en vidéo


En savoir plus