Accueil / Informations complémentaires / LES VOICE MESSENGERS
La voix dans tous ses éclats !

LES VOICE MESSENGERS

Biographies

LES CHANTEURS

Sylvain Belgarde

Originaire du Québec, Sylvain occupe la place de baryton-basse au sein des Voice Messengers depuis 2005. Son timbre chaleureux de crooner, son style vocal et son goût pour l’improvisation trahissent l’influence de Mel Tormé et de Kurt Elling. Après une rencontre au Canada avec Luc Plamondon qui le décide à chanter, il étudie le chant et le jazz à l’Université Laval de Québec (avec Pierre Lessard et Michel Donato) puis à l’Université de Montréal (avec Mario Vigneault), avant de parfaire sa technique vocale auprès de Madeleine Thériault, spécialiste des comédies musicales de Broadway. Guitariste et musicien très complet, excellent pédagogue, Sylvain enseigne le chant jazz depuis son arrivée en France en 2003 et en particulier (depuis 2011) à l’American School de Paris.

Vanina de Franco

Auteure, compositrice et interprète de jazz, Vanina a un parcours atypique. Elle fait ses armes au piano, puis après un « détour » par l’école d’ingénieur où elle obtient son diplôme, elle part pour Paris pour étudier le jazz à la Bill Evans Piano Academy. Depuis, elle multiplie les projets jazz et chanson, en qualité d’interprète aussi bien que d’auteure, de compositrice ou d’arrangeuse : son projet de chansons originales jazz, "L’Extravagant Ordinaire" ; le Trio Barré, hommage à Serge Gainsbourg aux côtés du guitariste Samy Daussat ; Los Milonguitas, tango jazz ; Le Son du Roupillon, berceuses jazz en duo harpe et voix... Autant de styles qu’elle aime et qui font sa personnalité, et qui la conduisent doucement vers des festivals et scènes de renom : Le Printemps de Bourges, Jazz in Marciac, La Cigale, le Palais des Congrès du Mans, le Duc des Lombards, mais aussi sur les ondes telles que TSF Jazz.
Elle intègre les Voice Messengers en 2016 au poste de mezzo-soprano.

Andrea Gomez

Musicienne, compositrice et chanteuse colombienne, Andrea Gomez a commencé ses études musicales à l’âge de 7 ans avec le piano, la guitare et le théâtre musical.
Pendant ses années d’école elle participe à différents concours nationaux de chant avec ses propres compositions et connait très vite plusieurs victoires. C’est à ce moment-là qu’elle décide de faire du chant son activité principale.
Après son bac, elle suit 5 années d’études à l’université « El Bosque » à Bogota (équivalent du conservatoire en Colombie), et obtient le diplôme de musicienne professionnelle. Elle y découvre le jazz avec passion, et décide alors de venir suivre un cycle spécialisé de Jazz à Paris, au conservatoire de Bobigny où elle effectue actuellement sa dernière année.
Avant son voyage en France elle a dirigé un quartet dans lequel elle a pu explorer les différentes facettes du jazz ainsi que des arrangements de musique traditionnelle colombienne. C’est ce projet qui lui ouvrira les portes de la scène musicale à Paris, où elle se produit actuellement avec son projet de musique traditionnelle latino-américaine et jazz « Akalia ».
Elle intègre l’orchestre de jazz vocal « The voice Messengers » en 2016 au poste de soprano, et prépare en parallèle un projet personnel avec ses compositions et arrangements, incluant la sortie d’un premier disque.

Rose Kroner

Née au Danemark, Rose est la soprano aigüe des Voice Messengers, occupant dans la plupart des arrangements la place essentielle de « premier trompette » de big band. Depuis l’âge de 11 ans, elle pratique à Copenhague la comédie musicale sur scène (Cosette dans « Les Misérables »), puis développe sa pratique des groupes vocaux au sein du « Radio Denmark Girls Choir », du groupe « Ladies Delight » et surtout du fabuleux groupe vocal a cappella « Touché » (dirigé par Jesper Holm) avec lequel elle remporte de nombreuses récompenses, avant de rejoindre les Voice Messengers en 2009.

Emmanuel Lanièce

Normand d’origine, Emmanuel Lanièce débute le piano et le chant à la Maîtrise de Caen avec Robert Weddle, dès l’école primaire jusqu’au lycée. Il poursuit ses études musicales à l’université de Rennes 2 en musicologie et en piano jazz. Il est diplômé du C.F.M.I. et du Conservatoire de Rennes en chant et en direction de chœur. Il s’associe pendant deux ans en tant que chef de chœur à l’équipe pédagogique au Centre de Musique Sacrée de Sainte-Anne d’Auray, il intervient également dans l’atelier d’Ear training à l’American School de Paris. Parallèlement à ses études puis son métier d’enseignant, il a toujours consacré une place importante aux projets sur scène.
Attiré par divers univers vocaux, il se produit en tant que soliste et choriste au sein de nombreuses formations : en tant que comédien chanteur multi-instrumentiste avec le trio d’humour musical TRIWAP, avec près de 160 représentations en France, en Allemagne, en Suisse et en Belgique. En Jazz vocal, notamment avec l’ensemble Egregor Vocal et dans un répertoire lyrique dans des structures telles que l’ensemble vocal Mélisme(s), le Théâtre des Champs Elysées, l’Opéra de Rennes, la Maîtrise de Caen, La Chapelle Royale de Versailles, le Festival de la Chaise-Dieu.
Il occupe la voix de ténor au sein des Voice Messengers depuis 2016.

Augustin Ledieu

Augustin est né en 1990 dans une famille à la culture polyphonique. A l’âge de 13 ans il développe une passion pour le rap et le hip-hop en composant textes et musiques. À 18 ans, il découvre la musique baroque puis il est amené à chanter dans un petit chœur qu’il dirigera finalement à l’âge de 20 ans. Il part l’année suivante à Londres se former auprès d’une importante église protestante dotée d’un corps de musiciens professionnels. Il y reçoit une initiation au jazz et un coaching vocal exigent. Avide de rythme et d’harmonie, il se lance en 2012 dans un cursus de cinq années de jazz à l’IMEP, anciennement « American School », à Paris. Parallèlement à cette formation, il apprend cette même année la tragédie classique auprès de Rafaelle Minnaert et interprète plusieurs fois le rôle d’Oreste, dans Andromaque de Racine. Il est encore initié à la danse hip-hop-contemporaine auprès de Jann Gallois, puis se lance dans la création chorégraphique en 2015 pour différents clips. Il intègre les Voice Messengers en 2016 au poste de baryton.

LES INSTRUMENTISTES

Gilles Naturel

Fidèle des Voice Messengers depuis leur création, Gilles Naturel est l’un des contrebassistes français les plus demandés de la scène jazz. Profondément influencé par tous les musiciens de la génération bebop (Charlie Parker, Clifford Brown, Thelonious Monk...) son style de jeu n’est pas sans rappeler celui de l’illustre Paul Chambers. En tant que leader et compositeur, il écrit et produit plusieurs albums sous son nom (Naturel (1996), Belleville (2008) et Contrapuntic Jazz Band (2011), tous trois nominés par l’Académie du Jazz). En tant que sideman, il est régulièrement l’invité de musiciens prestigieux tels que Benny Golson ou Johnny Griffin (ts), Art Farmer (tpt), Ray Bryant, Alain Jean-Marie ou Michel Legrand (p), Didier Lockwood (vln), Jean-Loup Longnon (tpt)... ou encore des vocalistes Jeanne Lee ou Sarah Lazarus.

Frédéric Delestré

Batteur des Voice Messengers depuis 2011, Frédéric Delestré est devenu au fil des années l’un des meilleurs spécialistes des grandes formations sur la scène jazz française, co-dirigeant notamment le Big Band de Jean-Loup Longnon depuis 2006. Diplômé du CNSM de Paris, également arrangeur et compositeur, il s’est produit dans tous les clubs parisiens (Petit Opportun, Duc des Lombards, Sunset...), les plus grands festivals de jazz (Marciac, Vienne, Coutances, Parc Floral, la Villette...), ainsi que de nombreux festivals en Europe et en Afrique. En petite formation, son éclectisme, sa souplesse et sa grande musicalité ont fait le bonheur de musiciens aussi variés que Sébastien Jarousse, Ahmet Gulbay, Didier Lockwood, Manuel Rocheman, Rick Margitza, David El Malek, Jerry Bergonzi... Entre autres talents, Frédéric est aussi un brillant linguiste et un pédagogue reconnu (titulaire du D.E. Jazz), enseignant la batterie depuis 2004 à Versailles et à Paris – aux Conservatoires du Xème et du XVIIème

Thierry Lalo

Pianiste et fondateur des Voice Messengers qu’il dirige depuis leur création en 1994, Thierry puise son inspiration dans le jazz « mainstream » des années 50 & 60 – le nom du groupe étant un clin d’œil aux Jazz Messengers – mais aussi dans la polyphonie vocale occidentale du XVIème au XXème siècle, qu’il a lui-même beaucoup pratiquée en tant que chanteur. Ses arrangements et compositions, qui forment l’essentiel du répertoire des « Voice », trahissent la double influence des big-bands instrumentaux (Ellington, Basie, Quincy Jones, Sammy Nestico...) et de certains groupes vocaux historiques ou actuels (Hi-Lo’s, Double Six / Take 6, Real Group…). Dans la même esthétique, Thierry Lalo est aussi l’auteur, depuis 2001, de cinq opéras-jazz (notamment pour le CREA et la Maîtrise de Radio-France) qui lui ont valu de recevoir le Prix Nouveau Talent Musique (2002) et le Prix Maurice Yvain (2011) de la SACD. Pédagogue très investi, il dirige régulièrement des ateliers vocaux et des master-classes de direction ou d’écriture, en France ou à l’étranger (Allemagne, Danemark, Italie, Estonie...).