Accueil / Festivals précédents / CHŒUR DE CHAMBRE LES ELEMENTS
La voix dans tous ses éclats !

Programmation 2016

CHŒUR DE CHAMBRE LES ELEMENTS

21h
Théâtre de la Ville

Nouveau spectacle : ABENDLIED – MORGENLIED
Un parcours dans la musique allemande des XIX° et XX° siècles


Piano : Corine DUROUS
Direction : Joël SUHUBIETTE

Durée : 1h30 avec entr’acte


Le crépuscule, l’aube… l’automne, le printemps… la mort, la vie… la nature et les passions humaines… autant de thèmes chers aux romantiques réunis dans ce programme de musique allemande.

Avec piano, a cappella, le chœur de chambre les éléments y livre quelques-unes des plus belles pages de l’expressionisme allemand.

On retrouve quelques-uns des plus beaux Quartette de Brahms, des pièces de Schumann et Wolf. Le programme offre une large part à la musique de Max Reger qui, au tournant du XX° siècle, montre une grande sensibilité héritée du romantisme avec des harmonies d’une grande richesse.

Dans le même esprit, quelques décennies plus tard, les chansons et madrigaux d’Hindemith et de Stockhausen perpétueront cette écriture musicale liée à la poésie, si propre au répertoire allemand.

> Voir le programme
> Discographie du Choeur de chambre les éléments


Le chœur de chambre les éléments est un ensemble conventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication - Direction Régionale des Affaires Culturelles de Midi-Pyrénées, par la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et par la Ville de Toulouse.
Il est subventionné par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne.
Il est soutenu par la SACEM, la SPEDIDAM, l’ADAMI et Musique Nouvelle en Liberté.
Mécénat Musical Société Générale est le mécène principal du chœur de chambre les éléments.
Les éléments sont membres de la FEVIS, du PROFEDIM, et de Futurs Composés.
Il est accueilli en résidence depuis 2001 à Odyssud Blagnac et depuis 2006 à l’Abbaye-école de Sorèze.
La saison 2015 -2016 du chœur de chambre les éléments est réalisée en partenariat avec la Société Générale – Direction Commerciale des Agences de la Haute Garonne et de l’Ariège, Toulouse School of Economics, et la Fondation Daniel et Nina Carasso