Accueil / Festivals précédents / Ensemble et chœur baroque de Toulouse
La voix dans tous ses éclats !

Samedi 14 juin

Ensemble et chœur baroque de Toulouse

20h30
Cathédrale d’Auch

VIVALDI : GLORIA
BACH : CANTATE 147 (1ère partie) expliquée au public

Ensemble baroque de Toulouse
Chœur baroque de Toulouse
Direction : Michel Brun
Soprano : Clémence Garcia
Alto : Marc Pontus


LE CHORAL DE LA CANTATE BWV 147

PDF - 285.6 ko

Téléchargez la partition et préparez-vous à la répétition qui aura lieu au début du concert ! Vous ferez ainsi partie des 600 spectateurs/choristes qui chanteront BACH avec l’ensemble et le choeur baroque de Toulouse.....étonnant non ? passionnant certainement !

ENSEMBLE BAROQUE DE TOULOUSE

Fondé en 1998 par Michel Brun, l’Ensemble Baroque de Toulouse est le fruit d’une longue histoire faite de passion, de rencontres et d’amitié. Cet orchestre de musiciens professionnels s’est réuni autour d’un même projet artistique : l’interprétation de la musique ancienne, depuis Monteverdi jusqu’à Haydn. Selon le répertoire, il est rejoint par le Chœur Baroque de Toulouse qui fait partie de l’aventure depuis sa création il y a plus de dix ans.
En faisant le choix de jouer sur des instruments anciens, et par les recherches stylistiques que ce choix impose, l’Ensemble baroque de Toulouse veut faire revivre la musique ancienne dans toute sa fraîcheur et son intensité, et faire partager la curiosité et l’enthousiasme avec lequel il interprète un répertoire encore à découvrir.

Depuis sa création, l’Ensemble Baroque de Toulouse a connu un développement remarquable et a participé à de nombreux festivals en région Midi-Pyrénées et à travers la France : festival international « Toulouse les Orgues », festival d’Art sacré de Lourdes, festival 31 Notes d’Eté, festival de Musique Sacrée de Sylvanès, festival « Eclats de Voix », festivals de Moissac, de St-Guilhem le Désert, de l’Abbaye-Ecole de Sorèze, de Belvès…

Deux rendez-vous créés par l’Ensemble Baroque de Toulouse illustrent bien cet esprit particulier. D’abord Cantates sans filet qui relève le défi de jouer l’intégralité des quelques 200 cantates connues de Bach, à raison d’une par mois. La répétition se déroule devant le public, et le choral final est travaillé avec lui, donnant à la représentation qui en découle une intensité particulière. Commencée en janvier 2007, cette aventure exaltante devrait durer 25 ans… Ensuite Passe ton BACH d’abord !, créé en juin 2008, est un nouveau festival décoiffant : deux jours autour de la musique de Bach, un déferlement d’évènements dans des lieux inattendus, insolites et patrimoniaux de Toulouse, au cours desquels la musique baroque est déclinée en version jazz, cirque, flamenco, slam… et aussi baroque ! Un événement à la portée des mélomanes et des curieux, toutes générations confondues, et un succès public impressionnant !

L’Ensemble Baroque de Toulouse est soutenu par le Conseil Régional de Midi-Pyrénées, le Conseil Général de la Haute-Garonne et la ville de Toulouse. De plus, il bénéficie de l’aide à la structuration de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Midi-Pyrénées, de l’aide à la diffusion et de l’aide à la tournée du Conseil Régional de Midi-Pyrénées.

MICHEL BRUN

Michel Brun partage son activité entre la flûte traversière et la direction d’orchestre. En tant que chef d’orchestre, il est particulièrement attiré par le répertoire lyrique et a ainsi dirigé de nombreux opéras.

Son répertoire s’étend de la musique baroque (« Didon et Enée » et « King Arthur de Purcell, « Orféo » de Gluck, « le Messie » de Haendel…) à la musique classique (le Requiem, « Asciano in Alba » de Mozart) et romantique (« Abou Hassan » de Weber, le Requiem de Brahms, « l’Elixir d’Amour » de Donizetti…).

Il a également abordé l’opérette avec « la Belle Hélène » d’Offenbach ou « les Saltimbanques » de Louis Ganne ainsi que la musique du XXème siècle en assurant la création d’une pièce de Luc Ferrari.

En tant que flûtiste, il est membre de l’Ensemble Pythagore – voué à la musique contemporaine – avec lequel il a enregistré plusieurs disques et donné de nombreux concerts à l’étranger (Japon, Finlande, Espagne, Italie, Portugal…) et pratique également la flûte baroque.

Michel Brun enseigne la flûte traversière et la musique de chambre baroque au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse.


MARC PONTUS

MARC PONTUS Né en 1967, Marc Pontus est l’un des rares chanteurs de sa génération, en voix d’alto, à avoir su s’imposer avec grâce et talent dans le monde musical baroque.

Après des études au Centre de Musique Ancienne de Toulouse et au CNR de Montpellier, il se perfectionne au Centre de Musique Baroque de Versailles dirigé par Olivier Schneebelli.

Si, à l’issue de ses études, il est sollicité par de nombreux ensembles de renom dont les Arts Florissants (W.Christie), le Concert Spirituel (H.Niquet), le Poème Harmonique (V.Dumestre), Akadémia (F.Lasserre), c’est avec l’ensemble Doulce Mémoire, dirigé par Denis Raisin-Dadre, qu’il se fait particulièrement connaitre tant en France qu’à l’étranger et qu’il travaille sans relâche à la découverte du patrimoine musical de la renaissance.

Il se produit également comme soliste dans les Stabat Mater de Pergolèse et Vivaldi, le Messie de Haendel, des Cantates et le Magnificat de J.S.Bach, ainsi que dans une répertoire de récital avec l’organiste Jean-Christophe Revel.

Actuellement, il travaille régulièrement avec les ensembles toulousains tels que l’ensemble à voix d’hommes Scandicus, les ensembles Les Eléments et Jacques Moderne dirigés par Joël Suhubiette, ainsi qu’avec Les Sacqueboutiers de Toulouse et l’Ensemble Baroque de Toulouse dirigé par Michel Brun. Sa discographie compte une trentaine d’enregistrements.


CLEMENCE GARCIA

Clemence Garcia Après avoir obtenu, en 2011, le diplôme de fin d’études en flûte traversière au Conservatoire de Toulouse, Clémence Garcia entre dans la classe de chant d’Anne Fondeville. Elle obtient une licence de Musicologie à l’université de Toulouse II Le Mirail.

Rapidement remarquée dans le monde artistique, elle chante en 2013 le rôle du Rossignol dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel au Théâtre du Capitole. Soprano solo dans les Vêpres Solennelles d’un Confesseur elle participe, en décembre 2013, à la master-classe et au concert de Philippe Jaroussky à Toulouse.

En ce début d’année 2014, Clémence Garcia intègre le Département de Musique Ancienne du Conservatoire de Toulouse et rejoint le chœur de chambre Les Eléments pour le Requiem de Fauré et le Stabat Mater de Poulenc, avec l’orchestre National du Capitole, sous la direction de Josep Pons.

Après un récital Brahms, à l’espace Croix Baragnon, Clémence Garcia est engagée pour chanter Arlette dans La Chauve Souris de J.Strauss, Nadia dans La Veuve Joyeuse de F.Lehar et Pamela Wilton/Rowan dans The Little Sweep de Benjamin Britten.

Cette très jeune artiste, au talent unanimement reconnu, aborde également des œuvres sacrées comme la Messe en Sol et le Stabat Mater de Schubert. Elle est très attendue pour son interprétation du Gloria de Vivaldi et de la Cantate BWV 147 de JS. Bach, avec l’Ensemble Baroque de Toulouse, au cours du concert donné le 14 juin 2014 en la Cathédrale d’Auch pour le Festival Eclats de Voix.


Portfolio

  • MARC PONTUS MARC PONTUS